Fiscalité immobilière à Canet-en-Roussillon : les règles à connaître pour un achat réussi

Publié le : 14 juillet 20235 mins de lecture

La fiscalité immobilière fait partie des composantes importantes à prendre en compte lors d’un achat immobilier. Canet-en-Roussillon, destination touristique prisée, ne fait pas exception avec sa propre réglementation en la matière. Afin de réussir votre investissement immobilier, il est essentiel de se tenir informé des règles à connaître en matière de fiscalité dans cette ville du Languedoc-Roussillon. Découvrez les principales dispositions fiscales à prendre en compte pour un achat réussi à Canet-en-Roussillon. Pour en savoir plus sur le marché de l’immobilier à Canet-en-Roussillon et trouver le bien de vos rêves, rendez-vous sur le site Must immobilier.

Les taxes à payer lors de l’achat d’un bien immobilier à Canet-en-Roussillon

L’achat d’un bien immobilier à Canet-en-Roussillon donne lieu à plusieurs taxes qu’il est important de connaître.

La taxe foncière

La taxe foncière est une taxe annuelle que doit payer le propriétaire du bien immobilier. Elle est calculée en fonction de la valeur locative cadastrale du bien. À Canet-en-Roussillon, le taux de la taxe foncière est fixé par la commune. Il peut varier en fonction de la localisation et de la surface du bien. Cette taxe est à régler une fois par an, au mois d’octobre.

La taxe d’habitation

La taxe d’habitation est une taxe annuelle qui s’applique à tous les logements, qu’ils soient occupés ou non. Elle est calculée en fonction de la valeur locative cadastrale du bien. À Canet-en-Roussillon, le taux de la taxe d’habitation est fixé par la commune. Cette taxe est à régler une fois par an, au mois de novembre.

Les droits de mutation

Les droits de mutation, connus sous le nom de frais de notaire, sont des frais liés à l’achat d’un bien immobilier. Ces frais sont à régler à la signature de l’acte de vente. À Canet-en-Roussillon, ils représentent environ 7% du prix d’achat du bien immobilier. Il est important de prendre en compte ces frais dans le budget d’achat du bien.

Les exonérations fiscales pour un investissement immobilier à Canet-en-Roussillon

Investir dans l’immobilier à Canet-en-Roussillon peut donner lieu à des exonérations fiscales sous certaines conditions.

Loi Pinel : si vous investissez dans un bien immobilier neuf à Canet-en-Roussillon et que vous vous engagez à le louer pendant au moins 6 ans, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% du prix d’achat du bien. Cette réduction d’impôt est répartie sur 12 ans.

Les règles fiscales à respecter en cas de location d’un bien à Canet-en-Roussillon

La location d’un bien immobilier à Canet-en-Roussillon, comme partout en France, est soumise à des règles fiscales précises. En tant que propriétaire, vous devez être informé de ces règles pour éviter toute infraction fiscale et les sanctions qui y sont liées. Parmi les principales règles à respecter figurent la déclaration d’impôts et revenus fonciers, le paiement des impôts et des charges sociales, ainsi que la tenue d’une comptabilité rigoureuse. Il est également important de bien comprendre le régime fiscal applicable à votre location, qu’il s’agisse du régime réel ou du régime micro-foncier. En respectant ces règles, vous pourrez vous assurer une location en toute sérénité et éviter tout problème avec l’administration fiscale.

Les conséquences fiscales à anticiper en cas de revente d’un bien

La revente d’un bien immobilier à Canet-en-Roussillon peut avoir des conséquences fiscales.

La plus-value immobilière

La plus-value immobilière correspond à la différence entre le prix de revente d’un bien et son prix d’acquisition. Si vous revendez votre bien à un prix supérieur à son prix d’achat, vous devez payer une taxe sur la plus-value immobilière. Ce taux est de 19% pour les biens immobiliers vendus depuis moins de 5 ans. Cette taxe est réduite de 6% par an à partir de la 6ᵉ année.

La taxe sur la plus-value immobilière

Si vous êtes résident fiscal en France et que vous revendez votre résidence principale, vous êtes exonéré de la taxe sur la plus-value immobilière. Toutefois, si vous avez acheté votre résidence principale à Canet-en-Roussillon il y a moins de 5 ans, vous devrez payer cette taxe si vous réalisez une plus-value immobilière.

Les exonérations de la plus-value immobilière

Il existe des exonérations de la plus-value immobilière dans certains cas :

  • Exonération en cas de vente d’un bien immobilier détenu depuis plus de 30 ans.
  • Exonération en cas de vente d’une résidence secondaire si vous réinvestissez le produit de la vente dans l’achat d’une nouvelle résidence principale dans les 24 mois suivant la vente.
  • Exonération en cas de vente d’un bien immobilier suite à un divorce ou à une séparation de corps.